La Programmation Neuro-Linguistique (P.N.L.)

Programation neuro linguistique - on ne peut pas ne pas communiquer« on ne peut pas ne pas communiquer » Paul Watzlawick

Erickson etait un génie et il travaillait defaçon très intuitive. Pour la plupart d’entre nous, assister à une de ses formations, à une de ses séances de thérapie, ou lire lecompte-rendu de ces séances ne nous permet pas de comprendre ce qui est en jeu, ce qui se passe. Évidement, puisqu’il travaille ens’adressant prioritairement à l’inconscient qui ne respecte pas les mêmes règles de langage, de logique et de concept que le conscient.

Heureusement, deux chercheurs de l’ École de Palo Alto, John Grinder et Richard Bandler, vontpasser des années à observer, analyser et théoriser le travail de Erickson. Dans les années 70, ils étudieront aussi en détail letravail de Fritz Perls (Fondateur de la Gestalttherapy) et de Virginia Satir (Fondatrice de lathérapie familiale).

Les résultats de leurs recherches et leurs modélisationsont donné ce que l’on appelle aujourd’hui : la programmation neuro-linguistique (P.N.L.) . C’est-à-dire, un ensemble de modèleset  techniques de développement personnel destinés à améliorer la communication entre individus et à s’améliorerpersonnellement.

 Les modèles de la P.N.L. visent à faciliter :
  • une meilleure connaissance de soi ;
  • un accès aux ressources présentes et déjà acquisespar la personne ;
  • la création de nouvelles ressources ;
  • la transposition d’une ressource d’un contexte(personnel par exemple) à un autre (professionnel par exemple).

Elle peut être employée dans des cadres personnels ou d’entreprises. Et il n’y a même pas besoin d’être en transe pourque cela fonctionne !